Conseils canins à vous mettre sous la dent!

Chapitre 2 – Les bonnes adresses

Comment trouver un bon spécialiste

Un bon éleveur

Renseignez-vous auprès des vétérinaires de votre voisinage, des gens qui promènent leurs chiens, et des dresseurs. Allez voir les élevages, observez ceux qui vous offrent le plus de services, regardez ‘état général des chiots. Le bon éleveur ne vous promettra pas la lune, comme de payer es frais vétérinaires de votre chiot si celui-ci tombe malade. II sera prêt en permanence à répondre à vos questions après votre achat, il sera disponible après la vente, et sera installé depuis suffisamment longtemps pour que vous soyez certain de sa solidité.

Un bon vétérinaire

Questionnez les professionnels de votre secteur, les toiletteurs, les éleveurs, eux savent faire le tri entre le charlatan qui vous assassine à la moindre ordonnance et l’homme de l’art sérieux, mesuré. Un éleveur n’ira jamais chez un vétérinaire trop cher et incompétent. Presque toujours vous constaterez que tous les éleveurs de votre région vont chez les mêmes vétérinaires.

Un bon dresseur

Encore une fois, consultez les autres professionnels et les promeneurs avec chiens. Allez voir le dresseur, renseignez-vous sur sa manière de travailler : est-ce qu’il garantit son résultat, est-ce qu’il va vite ou lentement pour obtenir ce résultat, combien d’années d’ancienneté il peut prouver. Pouvez-vous rester avec votre chien pendant tout son apprentissage ? Attention, même si elles présentent une garantie certaine, méfiez-vous des références Police, Gendarmerie, Armée, lauréat des concours de chiens de défense ou de chasse. La plupart du temps, ces programmes ne correspondent pas à ce qu’attend le maître d’un chien de maison. Un bon éducateur canin, c’est autre chose qu’un dresseur de champion de concours.

C’est à vous que le chien doit obéir à la fin du dressage, pas au dresseur. Que l’éducateur canin soit capable de vous faire une démonstration de l’apprentissage et des résultats obtenus par votre chien avec lui est une chose, que vous sachiez obtenir ces résultats vous-même en est une autre. L’important ne réside pas dans le fait que vous lui disiez qu’il est un bon dresseur, mais que vous ressentiez, à la fin de son travail, que vous n’avez plus besoin de lui, et que vous auriez mieux fait de venir le voir plus tôt.

Un bon technicien doit être capable de régler tous les problèmes de votre chien, quels que soient sa race, sa taille, son âge, son sexe. Vous devrez être autorisé à le contacter à tout moment après son travail pour qu’il puisse vous donner des conseils complémentaires.

Un bon toiletteur

La réputation d’un salon de toilettage se fait très rapidement. Questionnez les gens de votre quartier qui possèdent des chiens nécessitant un toilettage, les caniches notamment.

Observez la tête des animaux qui sortent du salon. Sont-ils bien beaux? Ont-ils l’air gai?

Ne faites pas appel aux services d’un toiletteur brutal. S’il frappe un chien pour le faire tenir tranquille, un mauvais toiletteur peut rendre un chien heureux en une ou deux gifles. Par ailleurs, un bon toiletteur doit être capable de vous conseiller utilement sur l’entretien de la peau, des ongles et de la fourrure du chien.

Demandez s’il pratique des tarifs de fidélité.

Un des meilleurs signes : regardez si le salon est souvent plein. Un bon toiletteur a beaucoup de clients…

Une bonne pension

Allez visiter plusieurs établissements. Regardez si les boxes sont propres, si les animaux disposent d’une cour d’ébats, si des employés sont en train d’en promener quelques-uns.

Demandez si on peut donner à votre chien une nourriture personnalisée en fonction de ses besoins vétérinaires ou de vos envies.

Enquérez-vous également de savoir si vous pouvez appeler à volonté pour prendre des nouvelles de votre chien.